Couteau japonais universel Wusaki Kanjo AS manche magnolia - 12cm

Couteau japonais universel Wusaki Kanjo AS manche magnolia - 12cm

Le couteau Wusaki Kanjo AS assurent des performances d'exception !

Acier japonais Blue Super Steel - Dureté rare de 65 HRC 

Tranchant maintenu sur la durée - Aiguisage très facile

San Maï - Noyau Blue Super Steel + 2 couches inox

Affûtage sur pierre à eau - Tranchant rasoir

Manche en magnolia dur - Mitre en corne

Forgé à la main - Martelage unique

Fabriqué au Japon

rating Lire l'avis
Note moyenne : 4/5 Nombre d'avis : 1
169,90 €
En stock
Expédié sous 24h

  • Avec ce produit : 8,50 € offert sur votre prochaine commande.
  • Livraison Express disponible
  • Payez en 3 fois : 56,63 € / échéance
  • Questions et commandes 09 72 56 08 32
  • Vous avez 60 jours pour changer d’avis.

Détails du produit

Matière
Acier San Mai 3 couches
Manche
Magnolia
Lave-vaisselle
Non
Fabrication
Japon
Couleur
Bois
Taille
12
Dureté HRC
65
Finition de lame
Martelée
Acier
Blue Super
Pour droitier ou gaucher
Symétrique
Marque
WUSAKI
Référence
HLWWUS-SAN-ASP120
État
Nouveau produit

Quand Joe coupe, il rigole pas !

Description

La série Wusaki Kanjo AS est idéale pour les amateurs de couteaux japonais authentiques !

Ces couteaux traditionnels présentent des caractéristiques d'exception : une qualité de coupe impressionnante, un tranchant qui dure dans le temps et un visuel à couper le souffle.

Les étapes de fabrication des couteaux Kanjo AS sont toutes réalisées au Japon : la forge, la lame, l'assemblage, l'aiguisage et le polissage. 

Longue de 12cm, la lame est forgée à la main dans la province du Fukui, dans la ville de Takefu. Elle est conçue selon les procédés ancestraux des forgerons japonais, connus notamment pour leurs célèbres katana.

Pour sa part, le manche est réalisé dans la province du Nigata. De forme octogonale, il est composé de bois de honoki dur (magnolia) haut de gamme. Le bois bénéficie d'un polissage très poussé qui offre une prise en main d'un grand confort. La continuité entre la lame et le manche est assurée par une mitre en corne noire très élégante.

La lame se compose de trois couches d'acier superposées, il s'agit d'un procédé de conception nommé San Maï. Le noyau de la lame est en acier japonais Blue Super Steel, un alliage à fortes teneurs en carbone (1,5%), chrome et tungstène. Ce taux de carbone élevé distingue la lame du Kanjo AS des lames japonaises plus conventionnelles, plutôt situées entre 0,5 et 1%.

Le noyau est pris en étau par deux couches d'acier inoxydable doux, décuplant ainsi sa résistance à la corrosion et sa souplesse (pour une meilleure absorption des chocs).

C'est d'ailleurs sur cet acier que l'on retrouve la finition Tsuchime si particulière : un martelage spécifique qui donne un caractère unique à chaque couteau de la gamme ! Les couteaux Kanjo AS sont volontairement martelés de façon légère pour préserver la finesse de la lame et son confort de découpe.

Le haut taux de carbone et les propriétés rares de l'acier Blue Super Steel octroient une dureté de 64-65 HRC à la lame, une valeur parmi les plus élevées en coutellerie. Cet acier se démarque par l'extrême finesse de son fil de lame, qui offre un tranchant d'exception.

L'affûtage de la lame est réalisée des deux côtés sur une pierre à eau, avec deux angles différents particulièrement aigus. Cette technique provient de l'aiguisage à simple biseau traditionnel des lames japonaises, qui garantit le tranchant le plus efficace possible.

La dureté remarquable de la lame est l'assurance d'un tranchant préservé sur la durée. Un acier dur est moins sujet à l'usure et conserve ainsi plus longtemps l'affûtage de son fil de lame. La fréquence des aiguisages est donc bien moins élevée par rapport à des lames moins dures.

En moyenne, et pour utilisation normale à domicile, le couteau Kanjo AS doit être aiguisé entre deux à trois par an.

En général, un couteau avec une lame très dure est synonyme d'aiguisage difficile. L'acier Blue Super Steel est cependant reconnus par les japonais pour sa facilité d'aiguisage. Vous n'aurez ainsi aucun mal à entretenir le tranchant de votre couteau Kanjo AS malgré sa dureté extrême.

L'absence de garde vous permet d'aiguiser aisément la lame dans toute sa longueur. Notez aussi que les couches d'acier inox qui entourent le cœur assurent une grande résistance à l'oxydation. Le fil de lame est la seule partie laissant apparaître l'acier Blue Super Steel.

Au fil du temps, il est normal que la surface proche du tranchant se teinte d'un léger bleu foncé. Sans aucun danger, cette évolution arrive même si vous entretenez bien votre couteau. L'acier Blue Super Steel est un alliage qui réagit très vite, veillez donc à ne jamais l'exposer à l'humidité et à le sécher tout de suite après chaque usage ou nettoyage. Rangez-le dans un emplacement parfaitement sec en fin d'utilisation.

Contrairement aux couteaux japonais moins qualitatifs qui présentent un manche en magnolia mou, les couteaux Wusaki Kanjo AS bénéficient d'un manche en magnolia dur. Davantage résistant à l'humidité et à l'usure, il assure une prise en main optimale. Le manche doit toutefois ne pas être immergé sous peine d'endommager son aspect originel. 

Le nettoyage doit en priorité s'effectuer à la main après chaque usage à l'aide d'un liquide vaisselle et d'une éponge non abrasive. Séchez ensuite délicatement le couteau pour éviter des colorations ou des marques.

En résumé, trois règles sont à respecter pour l'entretien : pas de lave-vaisselle, pas d'immersion dans l'eau, pas de séchage à l'air libre.

Découvrez tous les couteaux japonais disponibles sur Autourduchef.com !

Comments

4/5

rating Calculé à partir de 1 avis client(s)
rating 4 / 5
publié le
Bien
Bien
<

Nous aimons tellement les cookies (miam miam !) que nous les utilisons pour optimiser votre expérience sur notre site ! Cliquez ici pour en savoir plus sur notre Politique d'utilisation des cookies.