Glaçage gâteau et nappage

Mettez à l'œuvre vos plus beaux talents de pâtissiers avec un glaçage issu de la sélection d'Autourduchef.com ! Pour ceux qui découvrent ce terme à l'instant, voici un petit cours de rattrapage. Le glaçage est une couche de sucre fondu que l'on dépose sur un gâteau, un cupcake ou n'importe quel entremet. Le sucre va ensuite durcir pour former une couche opaque et ferme sur la surface de vos créations. Les pâtissiers emploient le glaçage pour plusieurs raisons : il permet de lisser la surface et de cacher les petites imperfections, mais également de l'embellir en lui donnant un aspect élégant qui suscite l'appétit. Parmi les nappages les plus courants en pâtisserie, on retrouve l'indémodable glaçage chocolat, le traditionnel glaçage rouge et le remarqué glaçage miroir. Pour compléter votre gâteau avec une finition non figée et souple, vous pouvez aussi opter pour un nappage ! Un nappage chocolat sera du plus effet sur un Drip cake ! 3, 2, 1 glacez !

Comment faire un glaçage ?

Pour faire votre propre glaçage au chocolat, commencez par faire chauffer du sucre dans de l'eau, jusqu'à obtenir un sirop clair. Vous pouvez ensuite verser le sirop sur le cacao en poudre et mélanger le tout. Faîtes ensuite ramollir la gélatine dans un récipient rempli d'eau froide pendant cinq minutes. Vous devez alors faire chauffer de la crème liquide avant d'y incorporer des feuilles de gélatine. Il ne vous reste plus qu'à mélanger le cacao et la crème pour obtenir une préparation brillante. Votre glaçage gâteau est désormais prêt, il peut être versé sur votre dessert glacé. Libre à vous également de créer un glaçage fraise, un glaçage framboise, ou un glaçage orange maison, en adaptant légèrement la recette. Donnez du relief à vos gâteaux avec un joli glaçage noir ou un glaçage cupcake !

Quelle est la différence entre un glaçage et un nappage ?

Le nappage correspond à l'action de recouvrir une création pâtissière avec une gelée. Lorsqu'elle est à base de fruits, elle s'applique généralement sur les tartes pour préserver les fruits de l'oxydation. On parle alors de nappage neutre ou de nappage brillant, car la gelée est transparente et octroie ainsi une certaine brillance aux pâtisseries. Il existe aussi des nappages dédiés aux gâteaux comme le nappage chocolat, le nappage fraise ou le nappage caramel, qui permettent de réaliser de jolies finitions coulantes. Quant à lui, le glaçage fait référence au fait de glacer un gâteau (génoise ou biscuit notamment), autrement dit de le lisser et de le faire briller. Une fois qu'il recouvre tout le gâteau, le glaçage durcit et reste fixe, contrairement au nappage qui reste mobile.

Retrouvez aussi les colorants alimentaires d'Autourduchef.com 

Nous aimons tellement les cookies (miam miam !) que nous les utilisons pour optimiser votre expérience sur notre site ! Cliquez ici pour en savoir plus sur notre Politique d'utilisation des cookies.